La courbe de remontées d'un message adressé
Le moment le plus stressant, mais qui peut être aussi le plus exaltant d'une campagne de prospection par mailing sur des fichiers extérieurs est la période des premiers jours de remontées. Ceux-ci sont déterminants pour la suite des opérations ; en effet une bonne interprétation des remontées des 7 premiers jours vous permettra de prendre rapidement les bonnes décisions en estimant le plus tôt possible les remontées globales.
  • Vous pourrez passez vos ordres de réapprovisionnement en estimant d'une façon assez précise vos besoins finaux de produits à expédier
  • Vous pourrez anticiper les besoins en matière de saisie de commande et confection de colis et programmer l'embauche d'intérimaires
  • Vous pourrez rapidement décider de généraliser les meilleurs fichiers testés

La courbe de remontée est liée à trois facteurs :

  1. La durée d'acheminement de vos messages entre le dépôt poste effectué par votre routeur et la date de remise en boite aux lettres des prospects.
  2. Le temps de réaction du prospect. C'est-à-dire le temps qu'il prendra pour ouvrir le message, le lire, décider de commander, rédiger son chèque, remplir son bon de commande, le mettre dans une enveloppe et déposer le tout à la Poste.
  3. La durée d'acheminement des enveloppes « retour ».

Aucun des trois délais ne peut être réellement contrôlé. La seule façon de contrôler la première étape serait d'inclure une adresse « témoin » d'un correspondant dans chaque département français afin de vous prévenir de la date de réception de votre message dans sa boite aux lettres. Fastidieux....Toutefois le fait de demander à votre prestataire d'inclure au moins votre propre adresse et celle de votre cousine à l'autre bout de la France dans le fichier de prospection vous permettra déjà un petit contrôle de ce côté-ci.
En règle générale la distribution se fait entre deux et six jours ouvrés à compter de la date de dépôt poste chez le routeur.

Il ne faut pas se faire beaucoup d'illusion sur la durée de vie de votre message, une fois arrivé sur le guéridon de l'entrée ou la table de cuisine de votre prospect-correspondant. 90% sont ouverts (étude Médiaposte) lus...ou jetés immédiatement

Cliquez ici pour calculer votre courbe de remontée avec notre outil


Retrouvez la rubrique de Paul Adam dans VAD magazine